Aboubacar Siddy DIALLO

 
 

25 mars 13:58


Voici comme promis mes impressions sur la France et j'espère qu'elles vous plairont


salut les amis,

 

je m’appelle Diallo Boubacar Siddy j'ose croire que vous allez bien. Je voudrais juste essayer de vous faire part de mes impressions sur la situation en France, qui peuvent varier d'un individu à un autre selon ce qu'on est préparé à voir.

Société :

La place de la femme est la première remarque que je me suis faite depuis mon arrivée. Elles sont vraiment déterminées, combattantes, courageuses et très ouvertes. Sur 10 personnes que l'on peut trouver dans les lieux de travail, la fac, le transport ... 8 sont des femmes. Le rythme de la vie fait qu'ici pratiquement tout le monde fume, prend de l'alcool entre autre excitants, le yamba (chanvre indien) aussi est toléré, bien que la loi l'interdise.

L'accent africain n'est pas très vite compris. Au début il m'était difficile de parler sans avoir à me répéter pour me faire comprendre. Mais depuis que j'ai commencé à rouler les "r" ça passe de mieux en mieux. lol

Etude :

Les cours sont en tout cas formidables, de très bons profs qui sont à votre écoute tout le temps, de manière désintéressée, vous épargnant ainsi le temps de faire d'interminables connexions sur internet pour comprendre les cours. Le seul hic est que ça avance à un rythme inhabituel, extrêmement rapide, contrairement aux idées reçues selon lesquelles les toubabs sont des fainéants. Je me demande fréquemment si je pourrais tenir toute l'année sans risquer le surmenage. Ils font la fête tous les jeudis (soirées étudiants) et en classe ils sont excellents. C'est vraiment incroyable. lol

Une autre chose que j'apprécie ici c'est le fait qu'on s'en fiche complètement du paraître, contrairement à la Guinée. On peut mettre le même jean pendant deux semaines, sans risquer d'attirer l'attention de personne. Et c'est encore plus visible chez les alter mondialistes qu'on pourrait prendre pour des fous. J'aimerai  vraiment que vous soyez là l'année prochaine. Certes ce n'est pas facile, mais pour quelqu'un qui veut apprendre, découvrir et se découvrir ça vaut la peine de tenter le coup. Histoire de s'éloigner un peu du brouhaha infernal qui mine la Guinée et qui étouffe rapidement les qualités des gens.

Les filles :
J'ai pas encore eu le temps ... Mais je suis obligé de les aimer comme le veut son excellence Sarko, "la France on l'aime ou on la quitte". lol

Petite précision : Je suis en L2 Parcours iXeo (parcours de l’ingénieur en hautes technologies) à la fac des sciences et techniques de Limoges une petite ville qui se situe à 3 heures de Paris.


A bientôt !

 Aboubacar Siddy DIALLO